Comment remplir un chèque bancaire ?

chèque

L’utilisation des chèques est aujourd’hui beaucoup moins courante qu’avant, avec le développement du paiement sans contact ou le virement. Cependant, ils n’ont pas complètement disparu de la circulation et restent utiles pour réaliser certains règlements. La manière de les remplir est la même pour tout le monde malgré le fait qu’il existe plusieurs banques. Voici les étapes indispensables à respecter pour garantir la validité d’un chèque.

Mention du montant à payer en chiffre

Il existe une case impossible à manquer sur le côté droit du chèque. Elle est souvent contournée par des bords épais pour qu’elle puisse justement se démarquer. C’est là qu’il faut mentionner le montant total à payer ou à remettre au bénéficiaire.

Il est important de commencer l’écriture le plus à gauche possible. Cela limite les risques de fraude. Des personnes malintentionnées pourraient rajouter des chiffres. Si un espace blanc reste à la fin de la somme inscrite, il est vivement conseillé de le combler avec un trait.

Inscrire le montant en lettre

Il faudra ensuite, écrire le précédent chiffre en lettre au niveau de l’indication « Payez contre ce chèque en euros ». Une ligne dédiée servira de repère à cet effet. Pour éviter les fraudes, il est possible d’user de la même technique mentionnée un peu plus haut. En cas de blanc, toujours remplir avec un trait horizontal pour que personne ne puisse plus écrire quelque chose après.

Dans le cas où le montant inclurait des centimes, deux possibilités s’offrent au propriétaire du chèque. Soit il fait la conversion en lettre, soit il garde les chiffres. Cela n’impactera pas la validité du papier.

Le nom du bénéficiaire

Après avoir complété la deuxième étape, il est à présent temps de mentionner le nom de la personne qui pourra encaisser l’argent. Il ne s’agit pas obligatoirement d’un individu physique. Dans le cas d’un paiement pour un produit ou un service, on inscrit le plus souvent le nom de la société ou de l’entité morale. Il est déconseillé de laisser cette partie vide sauf si cela est vraiment nécessaire. En cas de perte, quelqu’un pourrait y écrire son nom et retirer les fonds à la place du véritable bénéficiaire.

Indiquer le lieu, la date et faire la signature

Toute personne qui rédige un chèque doit impérativement le dater le jour même où il a été fait. Elle doit également mentionner le lieu d’émission. La signature doit absolument être la dernière chose à faire après avoir vérifié que tout est en ordre. C’est aussi la marque qui permet à la banque de valider si c’est bien le titulaire du compte qui est à l’origine du chèque.

Bien que ces étapes soient plutôt simples, les erreurs sont encore fréquentes, d’autant plus que les ratures ou l’utilisation d’un correcteur sont formellement prohibées. Par conséquent, il faut être attentif au moment de remplir le chèque.