Quelle banque en ligne ou néobanque choisir pour son entreprise ?

Banque en ligne

Un compte pro en ligne est synonyme d’économies, à la fois de temps et d’argent. L’ouverture du compte est beaucoup plus rapide que chez une banque classique. En effet, les souscripteurs n’ont nul besoin de se déplacer, car toutes les démarches se font sur un formulaire d’inscription sur la toile. Mais quelle banque en ligne ou néobanque choisir pour son entreprise ?

Quelle banque privilégier quand on est auto-entrepreneur ?

Boursorama Bank, N26, Qonto et Shine sont, parmi d’autres, les banques en ligne et les néobanques qui proposent des comptes pros pour les auto-entrepreneurs. Pour sélectionner la meilleure offre pro, il est nécessaire de prendre quelques critères en compte. Cela commence par le prix. À ce propos, il faut souligner que l’offre de N26 Business est la seule offre gratuite. Cette dernière est considérée comme l’offre la moins chère, car les retraits et les paiements hors zone euro sont gratuits. De plus, cette banque mobile n’impose pas de limite en matière de nombre de virements et de prélèvements. Son inconvénient réside dans le fait qu’elle est une néobanque allemande. Le RIB fourni est donc allemand. En outre, elle ne propose ni découvert autorisé ni chéquier ni même encaissement de chèques.

Le deuxième critère est le service. Cette fois, c’est Boursorama qui détient l’offre la plus complète. En effet, l’offre Boursorama Pro de cette banque en ligne présente une licence bancaire. D’ailleurs, les clients peuvent bénéficier d’un découvert autorisé et peuvent émettre des chèques et en encaisser. À noter que cette banque digitale a un terminal de paiement en partenariat, dont iZettle. Trois cartes sont mises à la disposition des adhérents. Pour ce qui est de Qonto, c’est une néobanque davantage spécialisée dans les comptes pros. Cependant, comme Shine, ses tarifs et ses services sont un peu limités par rapport à ceux des deux autres banques. Néanmoins, Shine se démarque notamment par ses nombreux outils conçus pour simplifier la gestion de compte, comme l’outil de facturation, les exports comptables, les calculs des charges qui se font en temps réel ainsi que le rappel des échéances administratives.

Quelle est la meilleure banque pour SARL ?

Les banques en ligne et néobanques qui proposent des comptes pros pour SARL sont, entre autres, Anytime, Qonto, Boursorama, Shine, Monabanq, N26 et Bunq. Parmi elles, Qonto se positionne comme spécialiste du compte pro. Cette néobanque présente donc différentes solutions adaptées à ce type d’entreprise. Son offre intègre des cartes Mastercard Business, mais aussi des outils conçus pour faciliter la gestion financière de toute entreprise. La gestion se fait via une application dédiée. Mais les offres des autres banques ne sont pas non plus nulles. Pour faire le bon choix, il convient de bien définir ses besoins en se basant sur ses moyens de paiement, moyens d’encaissement, produits d’assurance ou d’épargne, découvert autorisé et fonctionnalités comptables.

Quelle banque en ligne ou néobanque choisir pour une SASU ?

Les offres de Qonto, Shine, Manager One et Anytime incluent des comptes pros pour les entreprises dites SASU. Qonto se présente comme la meilleure néobanque pour ce type d’entreprise. Elle met à la disposition des investisseurs de nombreuses offres, comme l’offre standard qui coûte 29 euros par mois, l’offre premium facturée à 99 euros par mois et l’offre entreprise coûtant 299 euros par mois dont la plus adaptée à une SASU est l’offre standard. Les clients pourront choisir entre quatre cartes bancaires en plus de pouvoir effectuer gratuitement une centaine de virements. Pour Shine, l’offre pour SASU coûte seulement 7,5 euros par mois. Mais le client ne dispose que d’une carte bancaire et de 20 virements gratuits par an. Il ne peut pas non plus déposer un chèque.

La particularité de Manager One réside dans le fait que son dépôt de capital est gratuit. Mais les clients de cette banque mobile ne disposent que d’une seule carte bancaire. Il est toutefois possible de commander des cartes supplémentaires, mais celles-ci sont facturées chacune à 20 euros. Chacune de ces cartes présente un niveau de personnalisation intéressant. Les utilisateurs pourront, entre autres, modifier les plafonds, activer le paiement sans contact ou le désactiver ou encore bloquer temporairement une carte. Anytime Pro, quant à elle, est la néobanque la plus coûteuse. Sa cotisation grimpe en effet jusqu’à 380 euros par mois. De plus, chaque retrait coûte 2 euros. Le dépôt de capital est facturé à 200 euros.